Rapports et documents institutionnels : des supports à mettre au goût du jour !

Rapports d'activité - Agence de communication Lyon - Comadequat Company

Trop longtemps perçus comme des contraintes réglementaires, les rapports d’activités, bilans environnementaux et autres schémas de développement représentent pourtant de réelles opportunités de communication. Ils traduisent l’expertise de la structure qui les porte mais aussi son image et sa capacité à innover.

Hier rébarbatifs et difficiles d’accès, ces rapports s’ouvrent aujourd’hui à la data visualisation, à l’illustration et à un vrai travail de hiérarchisation de l’information. En résumé : à la créativité sous toutes ses formes !

L’information accessible à tous

Faciliter la lisibilité et l’accès à l’information sur des sujets parfois très techniques est désormais la clé. Fini les rapports d’activités de 90 pages et plus ! Le document doit être synthétique et didactique. Adieu le sempiternel A4 à la française ! Les formats évoluent et avec eux la mise en forme, innovante, plus proche du magazine que de la plaquette, mais aussi déclinée sous un format digital.

Pour humaniser le discours et incarner l’institution, la parole est donnée aux acteurs, à travers témoignages, interviews et portraits. L’approche pédagogique est de mise, même pour des documents techniques. Ainsi, les rapports Barnier s’harmonisent avec la charte graphique de la collectivité, se vulgarisent pour être plus accessibles mais continuent à fournir les éléments techniques réglementaires.

Se différencier avec une approche plus décalée

Certaines structures, à l’image de GrandLyon Habitat, font également le choix d’une créativité affirmée et d’un ton décalé. Dans le cahier des charges de la consultation pour ses rapports annuels, lancée il y a quelques semaines, le bailleur social a exprimé la volonté d’un ton novateur, proche du quotidien des usagers, dans l’esprit de Kiub édition, voire des campagnes publicitaires de Monoprix.

Une demande à laquelle Comadequat Company a répondu avec un parti pris résolument décalé, jusque dans les accroches proposées. Non retenue par le bailleur au terme de la consultation, cette proposition avait pour ambition de coller au quotidien des usagers de la structure, tout en affichant les qualités des rapports et documents institutionnels modernes : l’originalité et la pertinence.

 

etoiles_comadequat

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone